AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 midnight city | U.C.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Bienvenue à Baltimore

▷ messages : 2 ▷ points : 3
▷ date d'inscription : 18/06/2012
▷ avatar : Jennifer Lawrence
▷ âge : 18 ans

MessageSujet: midnight city | U.C.   Lun 18 Juin - 21:15



Elena Natasha Kovaleski

« Le mal qui nous fait mal, n'est pas le mal qui nous arrive mais le mal qu'on fait aux autres. ».

you know i'm here

NOM Ҩ Kovaleski PRÉNOMS Ҩ Elena Natasha SURNOM(S) Ҩ ? ÂGE Ҩ 18 ans DATE DE NAISSANCE Ҩ 4 mars 1993 LIEU DE NAISSANCE Ҩ Moscou. RACE Ҩ Démon. STATUT CIVILҨ Célibataire. ETUDES/JOBҨ Elle fait des petits boulots par-ci par là. CARACTÈRE Ҩ Sadique, rancunière, méchante, vicieuse, maligne, mais au fond, c'est un bon démon.. SECRET(S)Ҩ Elle rêve secrètement et au plus au fond d'elle d'arrêter de faire du mal aux gens pour vivre en paix. SIGNE(S) PARTICULIER(S)Ҩ Mise à part une tache de naissance sur les côtes gauches, Elena se fond dans la masse. GROUPE Ҩ STRAIGHT TO HELL.
if we exchanged the roles.

Démon aux yeux blancs ◦ Adore la nuit et la pluie ◦ Peut rester une éternité à regarder le soleil se coucher ou se lever ◦ Rafole des frites en cornet ◦ N'a pas regardé la télé depuis son plus jeune âge ◦ Lit énormément ◦ Se défoule sur les gens ayant eu une peine pour pédophilie ◦ Elle arrive à être très méchante, mais ça l'épuise ◦ Elle vit seule depuis ses quinze ans ◦ La Russe lui manque ◦ La bonne vodka aussi ◦ Elle n'a jamais tué une personne innocente ◦ Ecoute de la musique à longueur de temps ◦ Déménage souvent, presque tous les ans ◦ Trouve la plupart des américains assez idiots ◦ chose à savoir ◦
the story of my life.

J'étais là, devant son petit cou tordu. Ses yeux gardaient la dernière expression qu'il avait eue avant de s'éteindre: la peur. Il y avait eu une terreur qui avait parcouru son corps, comme un champ électrique, palpable dans la pièce.
Je pris ses épaules et le tira jusqu'à son fauteuil vert ignoble en velours. Je n'avais laissé aucune trace, j'avais été lente, cruelle mais minutieuse. La douleur a surement était insurmontable, mais cette ordure n'avait lâché aucunes larmes. Tout le long de sa dure descente vers la Mort, il m'avait regardé avec défi. Ce qui avait amplifié ma colère. Mais dès qu'il a senti sa fin, tout le courage qu'il avait, tout ce qu'il croyait le rendre fort a disparu. Pouf. Il avait comprit que j'avais gagné.
Je m'en veux de lui avoir ôté la vie, mais il le méritait. Tout n’était que contradiction dans ma tête. Je m’en voulais d’avoir encore tué, mais au fond, qu’est ce que c’était bon. L’excitation, l’adrénaline mais aussi la culpabilité couraient dans mes veines.
Je regardais une dernière fois ce pauvre homme, vide de vie, et je partis par les escaliers de sécurité.

Le seul endroit où je me sens en sécurité, hors porté de tout danger est bien mon petit appartement d’une soixantaine de mètres carrés. De quoi mettre les choses nécessaires. J’avais entièrement tout décoré dans les tons marron, taupe parfois mauve à certain endroits. Plein de guirlandes. De bougies. De photos.
Je m’assis sur mon fauteuil, et quelque chose attira mon attention. Une boite noire ébène dans la bibliothèque du coin du salon. Je me levais pour le prendre et m’assis par terre, en plein milieu du salon. Une file pellicule de poussière s’était formé sur le couvercle, je crois que je ne l’avais pas touché depuis mon arrivée à Baltimore il y a quelques mois.

La première photo représentait la Place Rouge à Moscou. Je crois que c’est moi qui l’avais prise quand j’étais dans la voiture de mon père, à mes quatorze ans. On était en direction de l’Aéroport pour l’Amérique. Ah, l’Amérique. Le rêve ? Pour mon père, oui.
Je crois que mes parents m’ont donné une belle vie. Quand j’étais gamine ils essayaient de me montrer que la vie n’était pas forcément matérielle, des sortes de bouddhistes russes. Je n’ai jamais réellement compris leur façon de penser, mais je dois avouer que mon enfance a surement été l’une des plus belles au monde. Ils ont réussis à transformer mes envies matérielles (jouets, vêtements…) en quelque chose de mieux. Tout ce que je n’avais envie et besoin n’était que des gens que j’aimais. C’est vraiment tout con à dire, mais je vivais grâce aux autres. Je ne me baladais pas nue et j’avais des jouets, mais jamais je n’aurais fais une crise de pleure si je n’avais pas eu une certaine chose que je voulais.

Je mis cette photo de côté et prit la suivante. Le mariage de mon oncle. Un jour tragiquement magnifique. La cérémonie avait été parfaite. Dans un champ de coquelicots, on avait installé de grandes tables blanches et rouges, la nourriture était simple, le soleil radieux. Une rivière n’était pas loin, pour les enfants qui voulaient s’amuser. J’avais environ cinq ans, nous avions passé une après-midi formidable. C’était dans une campagne, hors de Moscou, mais mes souvenirs sont trop vagues pour dire où c’était vraiment. La seule chose que je me rappelle c’était qu'on avait du prendre la voiture pour venir. Et le soir, en partant vers l'Hotel où tous les invités devaient dormir pour continuer la fête jusqu'au lendemain, il y eu un accident.
Je me rappelle de tout. De la discutions que mes parents avaient. De la somnolence qui me pendait au nez. Mais aussi des lumières aveuglantes des phares du camion de marchandises qui fonçaient droit sur nous. Ce fut assez violent, car mon pauvre corps n'avait tenu qu'une minute avant de s'évanouir. Je me rappelle des cris de mon père, du froissement des tôles, des klaxons des voitures derrière nous, des appels à l'aide de mon père. Du silence de ma mère.
La mort de ma mère a totalement séparé mon père et moi. De mes cinq ans à mes quatorze ans nous ne parlions de rien. Chacun faisait sa vie, les repas à table était brefs.

Une fois en Amérique, rien ne changea. Sauf qu'un an après notre venu dans le pays de l'espoir, je changea.
C'était un soir d'hiver, ou d'été, je ne sais plus. Mes souvenirs sont effacés depuis cette soirée. J'étais sortie avec des amis, nous avions bu. Beaucoup bu. Je ne marchais plus très droit mais je prenais la bonne direction pour rentrer. Sauf qu'à un moment, je crois, je suis allée dans un allée. Un cul de sac. Je crois que j'ai vomi. Et pile à ce moment, une ombre noire, grande, effrayante mais à la fois accueillante et chaude m'entoura. Je croyais délirer, donc je résistais un peu, mais j'ai cru rêver donc je me suis laissé allée. Je tomba en douceur et je perdis connaissance...

Depuis je ne suis plus moi. Quelqu'un est en moi et vit ma vie à ma place. Souvent je vois ce qu'il se passe, mais d'autre fois tout est noir... J'entends les choses que mon corps dit mais qui ne vienne pas de moi.
La chose en moi a prit la décision de quitter mon père, mais je n'avais que quinze ans. Je me rappelle de ses pleurs, de son regard, mais rien d'autre. Tout était flou.


A partir de mes quinze ans, je partie de la petite ville où nous étions, mon père et moi. Au début, j'écumais les petits boulots, serveuse dans les restaurants d'autoroutes, bibliothécaire, assistante dans une boite ridiculement inutile. Puis, avec les vingt dollars qui me restaient au fond de la poche, je pris un bus. Je me fichais d'où j'allais, mais nouveau corps rime avec nouveau départ d'une nouvelle vie! Je ne me rappelle plus le temps de voyage, mais une fois arrivée, j'avais les fesses en compote. Je pouvais lire "Baltimore" sur une pancarte.
Je prie mon sac sur le dos et partie dans l’hôtel le plus miteux de tous. Quelques jours après j'avais un boulot minable, une chambre minable et une vie minable. Mais quelque chose me disait qu'au fond, j'aimerais cette endroit. Et j'eu raison. Cette ville empestait d'humain bourrés de vices et de délits.

Je secouais la tête. L'impression d'être schizophrène me prenait, surtout quand je regardais les photos de la fille dans laquelle j'habitais depuis quelques années. Je fermais la boite, la reposa et partie me coucher.
you give love a bad name

PSEUDO/PRENOM Ҩ Lauranne CONNEXION Ҩ Normalement tous les jours! OU AS-DÉCOUVERT LE FORUM Ҩ De partenaire en partenaire. CODE DU RÈGLEMENT Ҩ Elena 18 In The DarkUNE SUGGESTION ? UN AVIS ?Ҩ //. UN DERNIER MOT Ҩ 08 .
Code:
[size=11][b]JENNIFER LAWRENCE[/b] ☞ [i]elena n. kovaleski[/i][/size]


Dernière édition par Elena N. Kovaleski le Sam 23 Juin - 11:45, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lost-in-the-sun.blogspot.com
avatar
Bienvenue à Baltimore

▷ messages : 459 ▷ points : 28
▷ date d'inscription : 08/12/2011
▷ avatar : Emily Deschanel <3
▷ âge : 32
▷ métier/études : Professeur de biologie à l'Université & directrice-adjointe de l'organisation

MessageSujet: Re: midnight city | U.C.   Mar 19 Juin - 0:07

Bienvenue à toi =D Si tu as des questins n'hésite pas ^^
Jennifer <3

_________________

Deborah Soralyne Johnson ;; Smiling for you


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Bienvenue à Baltimore

▷ messages : 350 ▷ points : 61
▷ date d'inscription : 14/01/2012
▷ avatar : E. Watson
▷ âge : bientôt 19 ans
▷ métier/études : étudiante en science politique

MessageSujet: Re: midnight city | U.C.   Mer 20 Juin - 9:19

bienvenue :) et jennifer lawrence 05 elle méritait d'être connue ! et c'est fait !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Bienvenue à Baltimore

▷ messages : 32 ▷ points : 10
▷ date d'inscription : 15/05/2012
▷ avatar : Ash Stymest
▷ âge : 22 années

MessageSujet: Re: midnight city | U.C.   Mer 20 Juin - 19:24

Hey, bienvenue ! Un démon, en plus, c'est genre trop cool. *O*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Bienvenue à Baltimore
CASSIEjump and touch the sky

▷ messages : 196 ▷ points : 31
▷ date d'inscription : 13/03/2012
▷ avatar : kristenstewart
▷ âge : vingt ans
▷ métier/études : étudiante en littérature

MessageSujet: Re: midnight city | U.C.   Jeu 21 Juin - 11:56

Bienvenue parmi nous ! 05
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Bienvenue à Baltimore
JEE Ҩ Marche toujours vers l'avant et ne revient pas en arrière

▷ messages : 1346 ▷ points : 127
▷ date d'inscription : 03/11/2011
▷ avatar : ninasexydobrev
▷ âge : vingt trois ans.
▷ métier/études : bibliothécaire à l'université

MessageSujet: Re: midnight city | U.C.   Jeu 21 Juin - 14:07

excellent choix de vava. et ça fait du bien de voir un peu des démons dans le coin 07 ça nous donne du travail a)
bonne chance pour ta fiche. et si tu as des questions, n'hésite pas.

_________________

    les montagnes russes, c'est ma vie. la vie est un jeu violent et hallucinant ; la vie, c'est se jeter en parachute et prendre des risques, tomber et se relever, c'est de l'alpinisme, c'est vouloir monter au sommet de soi-même, être insatisfait et angoissé quand on n'y parvient pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inthedark.forumgratuit.org
Bienvenue à Baltimore
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: midnight city | U.C.   

Revenir en haut Aller en bas
 

midnight city | U.C.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Moon City ? Une petite guilde, de grands projets
» Nostra City
» quiz souris city
» Monopoly City Streets en ligne...
» [Pulp City]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
In the dark  :: it's my life :: run this town-
Sauter vers: