AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Bienvenue à Baltimore

▷ messages : 216 ▷ points : 81
▷ date d'inscription : 22/12/2011
▷ avatar : Joseph Morgan
▷ âge : 25 ans

MessageSujet: Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal   Mer 21 Mar - 21:18


« Pour Hermès, l'incarnation du mal est Cassie »


    L’arbitre siffle. Balle au milieu de terrain. Je fais l’engagement, face à moi : Pikatchu. Pikatchu me fait la passe, je m’empare du ballon et cours en direction de la surface de réparation vers la cage adverse. Je dois marquer, j’ai pas le choix. J’aperçois Tom tom et Nana tout deux défenseurs latéraux. Ils se dirigent dangereusement vers moi. Je dribble et feinte Nana en repartant en accélérant. Tomtom est derrière moi il tente de me tacler violemment en se jetant au sol, mais mon coéquipier l’attaquant Dr Coudard m’était venu en aide, je lui fais la passe, il s’éloigne pour faire diversion. Je me positionne à plusieurs mètres des cages, j’attends qu’il me fasse la passe décisive. Il cadre sa balle et je reçois le ballon de plein fouet, amorti de la poitrine, balle à terre. C’est maintenant que tout se joue. Dans les cages, Mimie équipé d’un gros nez rouge et d’un chapeau qui bouge , a les bras et les jambes écartés .Elle me regarde d’un regard méchant et vicieux, la bouche en Tchip.

    Mimie : Ehhhhh padoooon la . La petite ! Ti a voulu me déclencher « même » ? Ti va souffriiii , c’est Tanti Zidane qu’on m’appel « même » : 25 ans dans la « foutbol » , pas un ballon qui rentre . padonnnn Hermès pourquoi s’occuper des choses qui né son pas ton souciiiiiii ?? Mon enfant jé vé t’éduqué , si ti mé pas le but jé vé marié ton pèèèèèh pour deveniii ta mèèèèhhh ! »

    DINNNNNGG DIIINNNNGG

    C’est maintenant que tout se joue .La foule de Téletubbies en délire scande mon prénom, Dora me fait un clin d’œil et me dit « c’est gagnééé », tout les joueurs s’apprêtent à venir m’empêcher de tirer, Shippeur souhaite chipper la balle. Mais trop tard, je prends mon élan et frappe à pleine puissance ... Le ballon vole à grande vitesse en direction de la droite, Mimie saute du côté gauche ... Quoi qu’il arrive elle ne pourrait pas la rattraper. Je fixe la balle qui semble vouloir se nicher dans les filets en haut, elle continue de voler, tout le monde se tait. Va-t-elle taper contre le poteau ? Va-t-elle être déviée par le vent ? Dans quelques micro secondes je le saurai... La balle continue de plus belle à voler tragiquement sur sa lancée ET …

    DINNNNNNGG DIIIIINNGGGGGGG

    J’ouvre les yeux. Ce n’était qu’un rêve. Ouff Mimie n’épousera pas mon père. Tout de même j’aurais bien voulu savoir si j’ai marqué finalement. Peut-être que si je me rendormais là tout- -de-suite-maintenant, j’aurais la fin ?

    DIIIIIIIIIIIIIIIIING DIIIINNNNNGGG

    C’est boooon la ! C’est « quoi » qui sonne comme un malade ?!!!! Je m’empresse d’aller ouvrir la porte. Pour découvrir la ravissante Cassie. « CASS’ JE VAIS TE DEMO... » Mais elle me coupa presque aussitôt « HERMES ! ça fait plus d’heure que je sonne et j’ai vraiment envie de pisser donc dégage de mon chemin ! … Combien de fois je t'ai dit de lever le battant quand tu pisses ? BORDEL ! » Alors tous ses jacassement étaient parce qu’il n’avait pas correctement uriné. Je n’y crois pas, Cassie avait vraiment pété son plomb. Certes parfois j’oubliais à mon plus grand malheureux de nettoyer le battant de toilette et voilà que mademoiselle montait sur ses grands chevaux. Mais c’était un appartement de mec !

    « Cassie arrêtes de tout ranger et jouer ta Bree Van Der Kamp Junior, c'est un appart' de mec je te rappelle, pas besoin de nettoyer. »
    « Revenge, me joue pas la carte du credo' exacerbé, cet endroit a besoin de rangement et d'un petit ménage, et t'inquiète, j'vais me la jouer Bree puisque tu vas m'aider. »
    « Ou je t'emmerde aussi ça peut marcher. »

    Pourquoi elle était là ? Ah oui, c'est vrai, c'est elle qui était venu lui faire une visite surprise sans prévenir, et comme d'habitude, il avait passé sa journée à ne rien foutre, c'est à dire fumer, boire, manger et astiquer son manche. Faut dire qu’Hermès était cruellement en manque de compagnie et surtout de ce sentiment qu'on appelle bien-être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Bienvenue à Baltimore
CASSIEjump and touch the sky

▷ messages : 196 ▷ points : 31
▷ date d'inscription : 13/03/2012
▷ avatar : kristenstewart
▷ âge : vingt ans
▷ métier/études : étudiante en littérature

MessageSujet: Re: Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal   Jeu 22 Mar - 13:55

‟ Hermès & Cassie ”

« Un des plus grands bonheurs de cette vie, c’est l’amitié ; et l’un des bonheurs de l’amitié, c’est d’avoir à qui confier un secret. »



Parfois, je me demande encore pourquoi je me tue à rendre visite à ce cher Hermès. Bon, c’est certainement parce que je l’aime bien et que j’aime encore plus son caractère ronchon. Et puis, un peu parce qu’il est le seul qui me supporte assez longtemps après une dispute d’avec mon père. Surtout qu’après ces disputes, je débarque toujours en étant vraiment sur les nerfs, du coup, je lâche tout, je lui raconte tout en bafouillant à moitié, en poussant des petits cris et ensuite, je pleure. Quand je suis trop énervée, je pleure. Ce qui est assez logique en soit... du moins, ça l’est pour moi ! Puis, je me souviens que maman faisait toujours la même chose. Je tiens d’elle, cela ne fait aucun doute. Mais peu importe ! Apparemment, il semblerait que présentement, Hermès soit peu accueillant... ce qui ne m’étonne qu’à moitié, mais je m’en fiche, j’avais une urgence ! D’ailleurs, on se demande bien pourquoi je suis là, pas vrai ? Bon, c’est simple... mais une explication s’impose.

J’étais à l’université, présente à mon dernier cours de la journée. Et bien évidemment, c’est celui que je déteste le plus : les mathématiques. Sérieusement, je suis dans une filière littéraire, pourquoi on m’impose, que dis-je, on me force et me torture à faire des maths ? Cela ne me sert à rien du tout et j’en souffre ! Du moins, mes neurones, parce que je n’y comprends rien. Ce n’est pas faute d’avoir essayé, au contraire, je me donne à fond ! Même Harmès me donne un coup de mains, mais mon cerveau refuse obstinément de retenir ces quelques informations. Après tout, c’est quoi le trip de faire un calcul avec des lettres ? Il y a des chiffres pour ça ! Pourquoi faut-il que ces matheux nous compliquent donc la vie à ce point ? Est-ce que nous, les littéraires, écrivons avec des chiffres ? Non ! Chacun son domaine... Je m’égare ! Donc, durant ce cours, il y a toujours ce mec, un cauchemar qui répond au prénom de Jason. Oui, comme le type des films d’horreur à deux balles. Et ce mec est lourd, mais d’un lourd... bien plus qu’un camion trois tonnes. « Psst ! Psst ! Psst ! Hé, Cassie ! Pssst ! » Ce Jason venait de m’appeler comme si j’étais... je ne sais quoi ! Du coup, j’avais pas envie de répondre, mais ce crétin m’a jeté une gomme à l’arrière de la tête. « Mais t’es con ou quoi ?! Si j’te réponds pas, c’est que j’ai pas envie ! » Oui, j’avais carrément crié parce qu’il me tape sur le système à un point que personne n’imagine. Enfin bref, il m’avait fait chié durant tout le cours, et à la fin, je voulais tranquillement me rendre aux toilettes, mais non... il m’a suivi ! Assez flippant ce type. Bon, on devine aisément que je n’ai pas été. Et après, il a prit le même bus que moi. « Tu veux bien arrêter de me SUIVRE ? Merde ! Trouve-toi une autre occupation ! » comme j’étais à deux arrêts de chez moi, je suis sortie du bus en courant, ne lui laissant même pas le temps de respirer un coup et j’ai couru. J’ai couru jusqu’à ce que j’arrive juste devant chez Hermès. Et là, je n’ai pas pu faire autrement que sonner, même si il a mit une plombe à ouvrir. Limite, j’aurai pu être en train d’agoniser sur le pallier qu’il aurait pas réagit. Pour le reste, on connait la suite.

« Écoute, Hermès. J’ai eu une journée particulièrement looooongue, tu vois ? Du coup, il faut que je fasse quelque chose pour que ça m’apaise ! Et toi là, tu restes affaler dans ton pieu toute la journée, tranquille. Ça va quand même pas te tuer de faire un peu de rangement ? » demandai-je en lui lançant un bref regard exaspéré. Bon, je suis une fille et j’ai un grand sens du rangement. Admettons dans ma chambre, il n’y a jamais rien qui traîne. Tout est à sa place. Et quand je n’ai pas le temps, je le fais en rentrant. Certes, parfois, j’oublie un ou deux bouquins dans le salon, mais ce n’est pas dérangeant dans l’absolu, ça peut être presque décoratif ! Mais l’appartement d’Hermès... c’est une catastrophe ! Limite, je pourrais me faire payer pour le ménage que j’y fais à chaque fois que je viens. « Dis voir... tu as fais le plein, aussi ? Je sais pas toi, mais je crève la dalle. Faut dire que j’ai fais un sprint de malade pour venir ici... si j’avais fais ça au lycée, mon prof aurait été trop heureux ! » ajoutai-je en rangeant tout ce qui trainait. Bon, je le regarde à peine, je suis plus dans le rangement, mais j’ai besoin de parler. Alors je parle super vite et je raconte tout ce qu’il me passe par la tête. Autant dire que parfois, c’est pas la joie ! Du coup, je me tourne vers lui, les mains sur les hanches. « HERM ! Tu m’écoutes ? » demandai-je en écarquillant légèrement les yeux. J’aime pas trop l’idée de parler dans le vent, non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Bienvenue à Baltimore

▷ messages : 216 ▷ points : 81
▷ date d'inscription : 22/12/2011
▷ avatar : Joseph Morgan
▷ âge : 25 ans

MessageSujet: Re: Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal   Sam 5 Mai - 22:37

    HERMES - « CECI EST UN KIDNAPPING. Allez hop hop hop tu sors d’ici ! »

    La situation était vraiment perturbante... Tout partait en total cacahouète ! Le calme devait se rétablir au plus vite. Il fallait que la situation soit dirigée par quelqu'un. Et ce quelqu'un se serait Hermès Tyler Revenge ! Ha !! Ou Cassie ... Mais, elle, avait atteint le plus haut niveau du délire paranoïaque. Elle avait complètement disjonctée. Rien à faire… sa cervelle n’était même plus à vendre ! Il fallait qu’on le lui ampute pour éviter que ça ne dégénère d’avantage. Hermès approcha donc dangereusement ses mains vers l’avant –près- à étrangler Cassie s’il le fallait. Mais il sut se contrôler à la dernière minute, il ne fallait pas qu’il se fasse emprisonner pour meurtre à cause d’une psychopathe.

    Hermès se jeta sur la jeune fille avant qu’elle ne puisse réagir avec un petit cri de jeunes fillettes hystériques et s’installa confortablement sur elle, il la maintient au sol avec son corps pour plus de sécurité. Bella la vie ! Si Hermès avait appris plus tôt que Cassie était si confortable… Il se serait jeté sur elle plus souvent ! Il aurait même pris un abonnement vie tiens ! Mais ce plaisir était quand même à consommer avec modération. Moins 10 pour l’odeur ! Plus 5 pour le confort… Et encore moins 10 pour la sueur ! Note finale : Moins 15. Conclusion… Cassie Prince craint.

    Mais pour plus de clarté et de compréhension de l’histoire rappelons-nous un peu la situation. Cassie était là à braillé Hermès lui c’était silence complet. Ses lèvres remuer pour déverser un flot de paroles, mais il ne l’ait n’entendais pas. Il était comme enfermé dans un cercueil, six pieds sous terre, imperméable aux sons qui m’entoure. Puis avec la mini Bree Van Der Kamp, il n’avait pas besoin d’écouter. Il savait éperdument qu’elle était en train de critiquer sa façon de vivre et de le traité de rat, de porc, d’être un mec quoi.

    CASSIE – « Du coup, il faut que je fasse quelque chose pour que ça m’apaise ! … BLALBABLA … Faut dire que j’ai fais un sprint de malade pour venir ici. BLABLABLA … HERM ! Tu m’écoutes ? »
    HERMES – « Cassie t'es la femme la plus chiante que je connaisse. Sérieux j'crois que je vais devenir gay . »


    Mais je vais la tuer cette petite ! Si ce n’est elle avec une crise cardiaque … Mais on dit que lorsqu'on se retrouve envahit par un indésirable, la meilleure défense reste l'attaque. Et c'est toujours avec la même démesure qui le caractérisait, qu'Hermès s'employait à mettre en place cette tactique. Chaque problème a sa solution, mais lui ratissait toujours large pour ne manquer sa cible sous aucun prétexte et causer quelques dommages collatéraux au passage. En clair, il prenait son pied autant qu'un gamin le ferait, et par conséquent il était incapable de se fixer des limites. L’envahisseur ici, c’était Cassie. Et le pauvre Hermès se trouvait en temps de guerre. C’est ainsi, qu’il se retrouva sur elle, à califourchon avec son petit sourire espiègle. Aujourd’hui sonnerait la mort de Cassie. Paix à son âme.
    Et c’est ainsi qu’on pouvait voir seulement une partie de Cassie. En effet, Hermès l’avait porté comme un vulgaire sac de pomme de terre ainsi face à Hermès on pouvait voir le popotin de Cassie et de l’autre côté la tête de cette dernière.

    HERMES - « Si tu es sage je te lâche t’assoir sur le siège passager sinon direction le coffre ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Bienvenue à Baltimore
CASSIEjump and touch the sky

▷ messages : 196 ▷ points : 31
▷ date d'inscription : 13/03/2012
▷ avatar : kristenstewart
▷ âge : vingt ans
▷ métier/études : étudiante en littérature

MessageSujet: Re: Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal   Lun 14 Mai - 13:29

‟ Hermès & Cassie ”

« Un des plus grands bonheurs de cette vie, c’est l’amitié ; et l’un des bonheurs de l’amitié, c’est d’avoir à qui confier un secret. »



Non mais ce type est complètement MALADE ! Ceci n’est pas une blague, et je ne pensais pas que la folie de ce Hermès pouvait atteindre ce stade de non retour. Personnellement, je sais que je suis parfois agaçante. C’est vrai, quand j’évacue toutes mes misères, je parle beaucoup et super vite. Du coup, je raconte tout et rien à la fois, je raconte parfois de la merde, mais généralement, cela passe assez bien. Je veux dire, personne ne va se plaindre parce que je parle et surtout, à cause de quelques crétins qui décident de me pourrir mes journées à l’université. Déjà que les cours sont parfois vraiment chiant, alors si des crétins en rajoutent, j’en ai pas fini. Mais, là n’est pas le pire. Moi, je suis venue ici parce que j’avais une envie pressante, mais aussi parce que je m’attendais à un peu de soutient de la part de ce mec complètement à foutre à la poubelle.

Mais pour le moment, je ne suis pas en mesure de négocier. Alors que je ne m’y attendais pas du tout, Hermès s’est littéralement jeté sur moi. Vous imaginez un peu ma crainte ? J’ai eu la trouille de toute ma vie -ou presque. Moi, j’ai eu une sorte de hurlement débile à cause de la surprise. Il faut dire que ça fait un choc. Et voilà comment je me retrouve à être allongée par terre, avec ce malade assit à califourchon sur moi. Et d’où il se permet de dire que je suis la femme la plus chiante qu’il connaisse ? Je suis sûre que ce n’est même pas vrai, il y a toujours pire que soi ! Mais, néanmoins...

« Ah ? Tu es pas déjà gay ? Merde, Hermès ! Je pensais que tu étais en kiff sur les mecs, moi ! Tu es vraiment PAS homosexuel ? » demandais-je en ayant un regard ahuri. Non, clairement, je me fiche de lui. Je me doute bien qu’il n’est pas gay, je ne suis pas stupide quand même. Mais, c’est marrant de lui faire croire le contraire, tout comme le prouve mon petit sourire en coin. Sauf que je réalise que pour le moment, c’est lui qui a le dessus et pas moi... merde.

Quelques secondes plus tard, j’ai l’impression d’être un vulgaire sac de pommes de terre vu comment il me porte. Non mais, et la délicatesse dans l’histoire, il connait pas ? Bon, d’accord, il précise que c’est un kidnapping, mais quand même, je mérite mieux que ça ! J’essaie de me débattre légèrement, mais faut dire que ma respiration est légèrement coupée vu la position. En plus, je ne supporte vraiment pas d’être retournée comme ça, la tête en bas, ça me rend un peu malade.

LE COFFRE ? Il blague, j’espère ? Non, c’est hors de question ! De toute façon, on ne quittera pas cet appartement, parole d’une Prince ! « HERMÈS ! Par pitié, s’il te plait... pose moi sur le sol... Je commence à être pas bien. » lui dis-je en prenant ma voix la plus douce et la plus attendrissante qui soit... en ayant vraiment l’air malade parce que c’est le cas ! Rho, et puis zut, je vais pas attendre l’éternel printemps pour qu’il me lâche. Non mais oh, je ne suis pas un objet qu’on manipule aisément sans que je ne dise quoique ce soit.

J’ai un avantage ; je suis fine comme un fil de fer. De ce fait, je me dandine en remuant comme une folle, je me hisse comme je le peux et finalement, je glisse derrière Hermès. Mes pieds sont sur ses épaules, encore un petit effort et j’y serai enfin ! Je pose mes mains sur le sol, lance mes jambes un petit peu en avant et hop, je suis LIBRE ! « LIBERTÉ ! I’M THE BEST IN THE WORLD ! YOUHOU ! » criais-je en me relevant, tout en levant mes bras vers le ciel, victorieuse comme pas possible ! Je sais, je n’ai pas la victoire silencieuse, mais c’est de sa faute

Je viens me mettre un peu devant Hermès, mais à quelques mètres histoire de mettre un petite distance. « Écoute, promis, j’arrête de ranger ton appartement, j’arrête de parler trop vite et pour rien dire... et en échange, je peux rester ici, dis ? Je te fais à manger et tout ce que tu veux ! » lui dis-je en lui lançant un regard suppliant. Allez, quoi, personne ne résiste à ce petit regard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bienvenue à Baltimore
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal   

Revenir en haut Aller en bas
 

Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Lapin tout orange pb configuration livebox
» nabaztag:tag pour débutant c est possible??
» Téléchargez le lecteur de fichiers mp3 à personnaliser pour votre V2 !
» Nouveau système pour la carotte du mois
» Combien de temps pour réparer un lapin ?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
In the dark  :: Baltimore :: west baltimore :: parks heights :: n°0600-
Sauter vers: